Le GALLOPIN

Le GALLOPIN

Fondée en 1876 par Gustave GALLOPIN, cette Brasserie d’âge mûr, bien implantée dans un bel immeuble Louis Philippe, a connu plus d’un coup de bourse, plus d’une mesure de bière, plus d’un succès pour ce qui fut jadis le premier anglo american bar de PARIS.

Dès votre belle entrée, Paolo ABATE vous accueille avec ce sens inné du placement. On observe les bustes, on dit bonsoir à La Fontaine, à Jean-Baptiste POQUELIN, à Voltaire et l’on s’attable.Ah, l’époque est belle quand le présent a du respect pour le passé qui transpire de par sa linguistique.

Le cadre est une grammaire cinématographique. Du grand bar en acajou de Cuba, de ces boiseries victoriennes, des lampes tulipe aux chapelières en cuivre, de cette salle 1900 et sa magnifique verrière à ce salon des boursiers pour 7, l’espace temps est si bien couvert.Quelques 100 heureux peuvent y accomplir (pour qui sait y voir) chaque jour une fort belle digestion poétique.

Lieu de retrouvailles pour la confrérie de la Belle Aurore, cette association qui a pour ambition de remettre en exergue les recettes historiques ou oubliées qui concourent toutes à la richesse de l’art culinaire français, c’est ici qu’on y déguste l’oreiller de la belle aurore, cette entrée gourmande dédiée à la mère de BRILLAT SAVARIN :Claudine Aurore RECAMIER,  ce pâté en croûte historique et remis à la carte du GALLOPIN en octobre 2016 à l’occasion des 140 ans de la brasserie.

A la carte, Mathieu ETHEVE modernise quelque peu la cuisine bourgeoise, cette cuisine qui ne vieillit jamais sous le palais des sens pourvu que l’on sache bien la croquer. On se délecte d’entrées espiègles: velouté de légumes servi en soupière, foie gras de canard au gewurztraminer confit de poires épicées, carpaccio de saint jacques françaises marinées aux truffes fraiches, escargots de bourgogne très sauvages.On allège son poids du jour avec quelques belles pêches pour notre pomme: filet de haddock vapeur oeuf bio poché et épinards minute, tronçon de turbot dieppoise crevettes grises et champignons boutons, belles gambas flambées à l’absinthe riz basmati, aile de raie grenobloise beurre noisette câpres et croûtons.On s’en paye une bonne tranche avec un tartare de boeuf bio race aubrac pommes frites, suprême de poulet fermier aux écrevisses fraiches, tête et langue de veau sauce ravigote, foie de veau français réduction d’un vieux vinaigre de banyuls, baeckeoffe alsacien au canard veau et foie gras poêlé.Plaisirs sucrés enfin de circonstance avec une omelette norvégienne flambée à l’eau de vie de framboises, une tarte tatin aux pommes bio crème d’isigny, la profiterole du gallopin, les crêpes suzette au grand marnier, la crème caramel au beurre salé, le traditionnel Paris-Brest minute suffisant pour un caprice à 2…

Carte du Bar complice, où comment, dans cette eau de vie qui nous possède tous, siroter l’instant présent pour une folle envie dans le blanc des yeux d’un futur vieux boursier…

Du Mardi au Samedi à partir de 18h00, le lieu propose des accords mets cocktails pour signer quelques accords sur canapé sous la direction artistique de Mathieu SCHERRER et Stanislas JOUENNE.

Carte des vins agile. Service souriant.

Le Gallopin, un lieu de quête et de conquêtes, un terrain de jeu familier pour qui sait manier avec dextérité la rencontre de la nuit avec son double imaginaire flottant dans une verrière crème…Le Gallopin, son nom il le signe à la pointe d’une fourchette, une pointe G qui veut dire Gourmand..

Reprenant à dessein le bel aphorisme de BRILLAT SAVARIN pour qui: « la découverte d’un mets nouveau fait plus pour le bonheur du genre humain que la découverte d’une étoile« , le GALLOPIN peut dormir tranquillement sur ses 2 oreilles car l’oreiller veille…Demain tout commence, tout se lève…Demain c’est l’Aurore…

 

 

 

 

 

 

L’Oreiller de la Belle Aurore

Ne vous endormez pas même si l’oreiller est fondant..Prenez soin de n’y laisser aucune miette, c’est si délectable..

 

Carpaccio de saint jacques françaises marinées aux truffes fraîches

Truffes discrètes, belle découpe, assaisonnement direct.

 

Oeuf en meurette au vin de fleurie

Ca croutonne, c’est jeune et jauni

 

Filet de boeuf race normande au poivre

Très joli morceau tendre et saignant.Sauce un peu salée tout comme les frites qui au demeurant nous font terriblement craquer.

 

 

 

 

Gambas flambées à l’Absinthe riz basmati.

Chevauchée de gambas. Accompagnement par trop discret. Un peu d’absinthe sans cuillère de vérité, ça passe sans que l’on ne soit proche en sensations de la si belle étrange contrée de Hemingway.

 

Filet mignon de porc rôti, jus à la crème et écrasé de pommes de terre à l’échalote 

Bon et bien en sauce.

 

BORDEAUX GRAVES SAINTE JEANNE DE LESTONNAC 2015

 

Omelette norvégienne flambée à l’eau de vie de framboises

Un peu de patience..L’eau de vie de framboises arrive sans pépins..

 

Profiterole du Gallopin

Un peu fourre-tout, sauce chocolat froide..

 

Ile flottante caramel beurre salé et crème anglaise

La possibilité d’une île flottante en plein Paris..

 

Le Grand Bar qui appelle la soif 

 

« Le GALLOPIN, derrière la verrière, il y a la cuisine »

Le GALLOPIN 3.5 out of 5 stars (3,5 / 5)

40 rue notre dame des victoires

75002 PARIS

Tel: 01 42 36 45 38

Site: gallopin.com

Horaires: TLJ de 12h00/14h30 et de 19h00/23h00

Prix: Menu pas pour les grands 12 euros.Menu E/P ou P/D 22 euros, E/P/D 29 euros. A la carte : Entrées 7/90 euros, Plats 17/43 euros, Fromage 11 euros, Desserts 3/19 euros.

Pour me contacter, remplissez ce formulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.