LA TABLE DE BREIZH CAFE

LA TABLE DE BREIZH CAFE

Alors que les corps en ce bel été breton ne rêvent que de bains de soleil pour se faire dorer la crêpe ou de bains de midi qui se prolongent jusqu’à minuit..Tandis que certains comptent jusqu’à huitre avant de voir sonner l’heure du dîner citron..Alors que d’autres piquent un phare dès qu’on leur demande leur prochaine halte culinaire..Il en est certains marins qui souhaitent accoster en terre calme, minérale à souhait, à l’abri des klaxons et des plaques minéralogiques.

Ah Cancale, quel joli port…Je ne me lasse pas depuis tant, de tes ballades, de ta cuisine, de tes gens, de ton grain de vanille et de tes pêches miraculeuses avec Marius, de tes vues sur mon être qui en a tant soupé et des vues que tu as sur la baie du Mont St Michel.

Après avoir garé, non sans difficulté au vu du trafic, ma barque sur le lac des neuf, j’atterris au 1 er étage de l’édifice où au rez de chaussée on retourne les galettes avec si belle adresse comme si le jour appelait déjà la nuit à retourner voir si le jour y était encore là à se faire beurrer la poêle.Par la suite j’irai grimper aux étages pour y voir si les chambres du dessus sont plus aériennes, moins sans dessus dessous, que l’appartement du dessous.

Bertrand LARCHER a ouvert ici en 2010, sa si fameuse Table de Breizh Café, table qui, comme son petit frère OTONALI, table malouine intra-muros, par le mariage qu’elle effectue entre les produits bretons et la technicité japonaise agit comme un pont de tempura reliant la Bretagne et le Japon.

Le grand chef Raphael FUMIO KUDAKA lequel a travaillé pour les plus grands (ROELLINGER, GUERARD, VEYRAT) dresse une cuisine équilibrée, esthétique, sensible, d’une rare élégance et assume en toute discrétion l’exemplarité du voyage entre le Japon et la Côte Cancalaise en cette si belle table étoilée Michelin.

Au Menu étoilé ce soir 8 séquences aussi étonnantes que très bonnes: fraicheur d’une soupe glacée de légumes d’été acidulée au vinaigre de kuro umezu/ moules de bouchot /feuille de shiso. Enorme coup de coeur pour la salade de céréales et légumes crus au vinaigre de citron et à l’huile d’olives/ homard mi-cuit/ lamelles de bar cru et tomates marinées au tosazu et son extraordinaire purée de prunes séchées /basilic /coulis de carottes au citron.On craque pour le petit changement vis à vis de la carte papier et ce croustillant de pommes de terre/câpres cornichons/ croustillant de langoustines /chou rouge mariné à la japonaise /canard .On plane pour le rizotto à la chair de tourteau / huîtres creuses ostra regal cuites à la meunière et glacées à la sauce de soja et à l’ail.Tout baigne pour le filet de saint pierre /chawanmushi /chanterelles étuvées /tartare d’algues /émulsion de lait au sarrasin grillé. On se tortille de plaisir pour les nouilles japonaises »somen »/bouillon corsé de bonite séchée et kombu de bretagne / huile d’olives/ légumes verts au coulis de sésame blanc /coques.Plat coup de coeur pour le fabuleux dos d’agneau roti au four/ okara et daikon sautés /tsukune d’agneau à la poudre de sansho/ aubergine japonaise au miso doux /légumes en primeur /coulis de curry vert au kabosukosho/ jus de rôti à l’aneth. On termine par une mise en beauté et en orbite avec les fraises marinées à l’huile parfumée à la fleur de sureau /creme au sakekasu et à la noix de coco /crumble /sorbet à la rhubarbe/ meringue au yukari.

Service superbement exécuté comme un ballet des ballets, le ballet de la baie au bois dormant.Avec un tel service effectué sur la pointe de pieds étoilés, difficile de ne pas passer un grand moment à l’abri du vent bien campés dans ce si beau salon japonais.Baguettes de bois laqués levées, on en redemande tant la halte est si belle..

Vue imprenable sur la baie et sur la jetée, comptoir en chêne breton, kotatsu, 24 couverts, 10 au comptoir pour un coupe feu direct et sensuel, et le reste comme autant de tables basses pour y cueillir la baie à portée de sens, à voix basse en susurrant la chanson de Clara LUCIANI : »Ferme les yeux et laisse s’entremêler tes cils, déjà nous y voilà, bienvenu sur la baie.. »

Acoustique saine, douce musicalité nippone, à peine entamée par quelques discussions de comptoirs de tables voisines qui souhaiteraient faire le voyage à plusieurs..

Oui, Même Kratos, le dieu de sparte qui ne baisse jamais la garde, n’a pas renié venir ici pour y déguster la superbe..Alors après un tel moment, on peut regagner sa demeure encore caressé par les sens d’un voyage qui semble déjà infini… tant il nous touche encore…

 

 

 

 

 

 

Succulent Vin de Bourgogne Savigny Les Beaune Vieilles Vignes 2015 de Catherine et Claude MARECHAL 

 

 

Soupe glacée de légumes d’été de la ferme acidulée au vinaigre de kuro umezu / moules de bouchot / huile pimentée / feuille de shiso

 

 

Enorme coup de coeur. Salade de céréales et légumes crus au vinaigre de citron et à l’huile d’olives /homard mi cuit /lamelles de bar cru /tomates marinées au tosazu /purée de prunes séchées /basilic /coulis de carottes au citron

 

 

Croustillant de pommes de terre/câpres cornichons/ croustillant de langoustines /chou rouge mariné à la japonaise /canard

 

 

Rizotto à la chair de tourteau /huîtres creuses ostra regal cuites à la meunière et glacées à la sauce de soja et à l’ail

 

 

Filet de saint pierre /chawanmushi /chanterelles étuvées /tartare d’algues /émulsion de lait au sarrasin grillé

 

 

 

2 ème bouteille du toujours succulent Vin de Bourgogne Savigny Les Beaune Vieilles Vignes 2015 de Catherine et Claude MARECHAL 

 

Nouilles japonaises »somen »bouillon corsé de bonite séchée et kombu de bretagne/ huile d’olives /légumes verts au coulis de sésame blanc /coques

 

 

 

Plat coup de coeur. Dos d’agneau roti au four osaka et daikon sautés /tsukune d’agneau à la poudre de sansho /aubergine japonaise au miso doux /légumes en primeur /coulis de curry vert au kabosukosho /jus de rôti à l’aneth

 

 

Pré dessert

 

Fraises marinées à l’huile parfumée à la fleur de sureau /creme au sakekasu et à la noix de coco /crumble /sorbet à la rhubarbe /meringue au yukari.

 

 

Duo de sakés

 

 

 

 

 

« LA TABLE DE BREIZH CAFE, Sensations à Cancale « 

LA TABLE DE BREIZH CAFE 5 out of 5 stars (5 / 5)

7 quai Thomas(1 er étage)

35260 CANCALE

Tel: 02 99 89 56 46

Site: breizhcafe.com

Horaires: TLJ (sauf Mardi et Mercredi) de 12h-13h30 et de 19h30-21h00

Prix: Menus déjeuner 3 plats 38 euros ou 4 plats 48 euros, Menus saisonnier 5 plats 75 euros ou 8 plats 135 euros

Pour me contacter, remplissez ce formulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.