Brasserie du Louvre – Bocuse

Brasserie du Louvre – Bocuse

 

 

Promenons nous dans les bois du Jardin du Palais Royal,

Pendant que le Louvre n’y est pas.

Si le Louvre y était,

Il nous mangerait,

Mais comme il y est pas,

Il nous mangera pas.

Louvre y es-tu?Que fais tu?M’entends tu?

« Je  mets mes bottes pour aller place André Malraux.. »

 

Reprenant à dessein la célèbre comptine en la dévissant quelque peu, sur cette si belle place caressée par les vents, l’on admire à travers les grandes baies vitrées du restaurant, la comédie française, la lumière qui guide les pas du promeneur visuel vers les deux plateaux où jouent les enfants, la poésie du jardin du palais royal chatouillé par les feuilles qui tombent, et les allées et venues de Belphégor, le Fantôme du Louvre.

Sur cette si belle place qui appelle les pas des visiteurs du monde entier pour aller couvrir l’exposition autour de Leonardo da Vinci, se dresse le si bel Hôtel du Louvre (édifié à l’occasion de l’exposition universelle de 1855, actuellement propriété du Groupe HYATT) lequel abrite la Brasserie du Louvre Bocuse qui dispense avec une pleine générosité les recettes du « Cuisinier du siècle », du « Pape de la Gastronomie  » Paul BOCUSE disparu en Janvier 2018.

Depuis le mois de septembre 2019, la gastronomie lyonnaise, avec le chef Denis BELLON, a officiellement déposé ses belles valises remplies d’amour pour la cuisine de la capitale des gaules, pour la cuisine du Grand Monsieur Paul, et ce, au coeur de la ville lumière, à Paris.

A la carte délectables entrées signatures: soupe à l’oignon gratinée à la lyonnaise, saucisson chaud pistaché en brioche, salade lyonnaise tradition ou autres salade césar, foie gras de canard français cuit en terrine, escargots de bourgogne au beurre persillé.Beaux plats de poissons: sole belle meunière eu beurre fin de 600 grammes, escalope de saumon bomlo à l’oseille et ses épinards frais en branches   et pommes vapeur, pavé de cabillaud à l’huile d’olive et fleur de sel fondue de poireaux pommes vapeur et sauce safranée aux moule de bouchot de la baie du mont saint michel.Belles viandes: filet de boeuf poêlé nature ou sauce beaujolaise, escalope de veau en viennoise gratin de macaroni garofalo di gragnano à la lyonnaise, burger de boeuf charolais et sa compotée d’oignons rouges sauce béarnaise tomme de savoie. Plats signatures de très trés belle facture: Foie de veau poêlé à la lyonnaise, tête de veau bourgeoise sauce ravigote, la très bonne quenelle de brochet sauce homardine, gratin de macaroni garofalo di Gragnano à la lyonnaise, et le si bon poulet de bresse miéral à la crème et aux morilles riz basmati. Quelques douceurs dont la meringue glacée au chocolat valhrona, et des desserts signatures: joli baba au rhum tradition, gaufres grand mère chocolat chantilly et compoté et le très bon vacherin glacé aux fruits frais.

Le propos est parfaitement généreux, se partage en famille, entre amis, entre quelques voyageurs gourmands.

Une formule menu du jour 2 plats 27 euros et 3 plats 34 euros parfaite pour passer du bon temps à prix doux.

Cadre soigné.Moquette bleue, banquettes rouges, large espace sans bouchons. Acoustique à la lyonnaise. A l’arrivée des beaux jours, on peut profiter de la terrasse qui donne sur la place du Palais Royal et la rue saint honoré.

Service dynamique sans esbroufe.Gentillesse du propos.

Belle carte des vins.

 

Promenons nous dans les bois du Jardin du Palais Royal,

Pendant que le Louvre n’y est pas.

Si le Louvre y était,

Il nous mangerait.

Mais comme il y est pas,

Il nous mangera pas.

Louvre y es-tu?Que fais tu?M’entends tu?

« J’ai déjeuné en fort belle table place André Malraux et j’y ai rencontré ici la cité des Gones..  »

 

A Lyon, il existe une belle et saine lumière qui vient d’en bas, des plaisirs de la table.Dans la ville lumière, à PARIS, cette lumière d’une bonne table est reprise ici en continu.

En quittant le restaurant, toujours en bonne place, le casque vissé aux oreilles, je m’évade avec un son qui m’amène jusqu’à toi: sur une chanson de Benjamin BIOLAY: « Revoir la mer et la famille, le point du jour, la statue d’or, la tour en stylo bille. Lyon Presqu’île… ».

 

 

 

Un peu de moutarde pour alimenter avec délice les arts du nez

 

Coupe Moet et Chandon Impérial Brut 

 

Chapelle de POTENSAC Medoc 2012

 

Salade Lyonnaise tradition oeuf poché, salade frisée, lardons, croûtons

Assiette généreuse, lardons crousti fondants, belle frisée sans coiffeur.

 

Saucisson chaud pistaché en brioche accompagné d’une jolie salade

Agréable moment..Qu’un soupçon de moutarde ne vient point perturber..

 

 

 

 

 

Quenelle de brochet sauce homardine riz basmati, épinards frais en branches

Plat délicieux.Cuisson parfaite. Encore une fois la générosité est au rendez vous, la sauce est exquise…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poulet de bresse Miéral à la crème et aux morilles, riz basmati

La sauce est diaboliquement bonne, la viande mériterait sans doute quoique un peu plus de cuisson, les morilles explosent en bouche, le riz est passable..Mais quelle sauce…Saucer n’est point tremper..

 

 

 

Baba au rhum tradition

Baba au rhum de belle facture.

 

Vacherin glacé aux fruits frais

Très bon dessert.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Brasserie du Louvre Bocuse, Monsieur Paul à Paris »

 

Brasserie du Louvre – Bocuse 4 out of 5 stars (4 / 5)

1 Place André Malraux

75001 PARIS

Tel: 01 44 58 37 21

Site: hyatt.com

Horaires: TLJ de 12h00 à 22h30. Petit Déjeuner de 7h à 10h30.

Prix: Menu Du jour 2 plats 27 euros ou 3 plats 34 euros.A la carte Entrées 13/30 euros, Plats 13/58 euros, Desserts/Douceurs 6/12 Euros.

Pour me contacter, remplissez ce formulaire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.