Le Louis XVI

Le Louis XVI

Je vous parle d’un temps où les fleurs poussaient même au balconnet des parisiennes, d’un temps où la rue de castellane animait le rock des temps modernes, d’un temps où le Louis XVI savait avec adresse nous envoyer en l’air en toute simplicité avec un très bon saucisse purée.

Je vous parle d’un temps où le soleil brillait au coeur du square Louis XVI, d’un temps où l’on pouvait respirer le nez collé à la chapelle expiatoire, d’un temps où le Louis XVI savait encore donner quelques jolis clins d’oeil au remarquable monument chéri par Chateaubriand.

Je vous parle d’un temps révolu.Nul ne peut être plus royaliste que le roi, nul ne peut être plus cuisinier qu’il ne le fut jadis..Allez chut, silence… c’est bien là, la leçon des Rois.

Le cadre du Louis XVI est un cadre de brasserie ample, 2 salles décomposent la halte laquelle se veut délicatement décorée par quelques cadres vert, une invitation à la flânerie dans un beau jardin et des travaux non finis.

A la carte de la brasserie, on annonce notamment comme entrées: velouté du jour, salade de lentilles bio du puy et magret de canard fumé, oeuf bio en cocotte crème de champignons et morilles, veau façon vittelo tonnato (un seul t et deux l dans la réalité..) , comme plats salade de quinoa houmous de pois chiche et petits légumes, pavé de saumon label rouge mi-cuit crème de citron confit baghir et légumes de berrurier, andouillette à la ficelle fait main grillée, boudin noir de chez Christian Parra purée 2 façons et figues séchées, comme desserts faisselle de bresse miel de fleur et graines, sablé du jour, crème renversée (pas fait exprès) au caramel et raisins sec confits, riz au lait et caramel au beurre salé, trois textures de chocolat fleur de sel et glace vanille (on garde le pire pour la fin).

A l’ardoise, 2 suggestions du jour dont un plat de médaillon de veau sauce aux chanterelles pomme dauphine (au singulier quoique singulièrement pluriel) avec une salade (sans e)(et en fait sans salade également).

Service : 1 personne par salle, où comment jongler entre les plats en restant dur à la tâche sans se tâcher.

La mission de dépoussiérer le concept de brasserie échoue dans sa fuite.

 

 

 

Médaillon de veau sauce aux chanterelles pomme dauphine

Plat coup de tête. Un pavé dans la sauce.Morceau de viande trop dur à découper malgré l’outillage, le couteau glisse et ne plonge pas dans la bête, la cuisson est aussi épouvantable que la taille.Seules les dauphines surnagent dans ce plat par trop souvent indigeste.Une voisine de tablée aura eu tant de mal à découper le morceau qu’elle aura du faire appel à ses dents de requin pour couvrir le poids de la bête, n’empêchant pas un vol plané d’un bout sur le textile de son voisin.

 

Trois textures de chocolat fleur de sel et glace à la fraise

Dessert semblant sortir d’un après midi défouloir sur le sucré.Aucune recherche, on cherche encore le pourquoi d’une telle proposition à la carte d’un restaurant..Les trois textures sont aussi peu démonstratives que les 3 petits cochons à l’arrivée du Grand Méchant Loup.Et quand on annonce une glace vanille à la carte, que le serveur annonce finalement une glace à la figue et qu’en fin de parcours on nous sert une boule de glace à la fraise, ça fraise le ridicule..

 

Faisselle de bresse miel de fleur et graines

L’assiette est belle…oui belle..N’insistez pas..je ne vous en dirai pas plus

 

 

 

« LE LOUIS XVI, une fuite culinaire sans queue ni tête »

Le Louis XVI 1 out of 5 stars (1 / 5)

47 rue des Mathurins

75008 PARIS

Tel: 01 71 26 54 85

Site: lelouis16-paris.fr

Horaires: Du Lundi au Vendredi de 7h00 à 22h00

Prix: Menu déjeuner 22 euros ou 26 euros à l’ardoise.Entrées 10/12 euros.Plats 20/45 euros.Fromages 8/14 euros.Desserts 8/10 euros.

 

Pour me contacter, remplissez ce formulaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.